Home_IJB

Partenaires

Site web CNRS
Université de Lorraine





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Institut Jean Barriol
Université de Lorraine
Faculté des Sciences et Technologies
Boulevard des Aiguillettes
BP 70239
54506 Vandoeuvre-lès-Nancy
France


Accueil du site > Plates-formes techniques

Plates-formes

Diffraction des Rayons X

Mesures de DRX sur monocristal
Mesure des intensités diffractées par les monocristaux minéraux, organiques, organométalliques et biologiques soumis à un rayonnement X pour déterminer avec précision la position des atomes au sein du cristal.

Mesures de DRX sur poudre
- Double microsource Molybdène-Cuivre (50W) associée à un détecteur CCD Atlas. SuperNova Agilent.
- Double microsource Molybdène-Argent (50W) associée à un détecteur CMOS Photon100. D8-Venture Bruker-AXS.
- Source tube scellé Molybdène ou Cuivre associée à un détecteur CCD APEXII. KappaApex Bruker-Nonius.
- Systèmes de basse température: possibilité de mesures de 5K à 490K

Diffusion / diffraction des RX aux petits angles
L'équipement est destiné à la détermination structurale de systèmes colloïdaux (micelles, microémulsions, émulsions, cristaux liquides, vésicules, liposomes) et  matériaux nanostructurés (mésoporeux, nanoparticules). La source de RX est un tube scellé avec une anode en Cuivre et la collimation est linéaire. Deux dispositifs de détection sont disponibles: - une caméra CCD (24x24 µm pixel) qui permet d'obtenir  une résolution de 0.04 nm-1 et - une image plate qui permet de balayer en une seule fois des petits aux grands vecteurs d’onde (q) (0,04 nm-1 et  27 nm-1); ce qui correspond à des dimensions allant de 0.2  nm à 150 nm.

En savoir plus...

Contact (à Nancy) :

Diffraction X : Slimane Dahaoui (03 83 68 48 76)
Monocristaux : Emmanuel Wenger (03 83 68 48 71 ou  06 15 25 58 83)
Poudres : Pierrick Durand (03 83 68 48 76)
Petits angles : Marie-José Stébé (03 83 68 43 43)

 


 

RMN

RMN en phase liquide, solide et imagerie, 600 Mhz (site de Nancy)
Spectromètre Bruker Avance III 600 (14.1T, fréquence de résonance du proton : 600 MHz) équipé pour la RMN haute résolution multi-noyaux, pour les mesures de diffusion, pour la RMN en phase solide (polarisation croisée avec rotation de l’échantillon à l’angle magique -CP-MAS) et pour la micro-imagerie (taille maximale des objets 4cm, résolution 20 µm par pixel)
Cet appareil est disponible sur réservation.

RMN en phase liquide, 200 et 400 Mhz

  • Site de Nancy

Spectromètre Bruker Avance III 400 (9.4T, fréquence de résonance du proton : 400 MHz) équipé pour la RMN haute résolution multi-noyaux et équipé d’un passeur d’échantillons. Cet appareil est accessible dans des créneaux horaires spécifiques à chaque équipe.

Spectromètre Bruker Avance III 200 (4.7T, fréquence de résonance du proton : 200 MHz) équipé pour la RMN haute résolution (1H, 13C, 19F, 31P). Cet appareil est accessible en libre service.

  • Site de Metz

Spectromètre Bruker Avance 400 (9.4T, fréquence de résonance du proton : 400 MHz) équipé pour la RMN haute résolution multi-noyaux et équipé d’un passeur d’échantillons. Cet appareil est accessible dans des créneaux horaires spécifiques à chaque équipe et disponible sur réservation.

RMN en phase solide et RMN haute température, 300 MHz (site de Nancy)
Bruker DSX300 (7.1 T, fréquence de résonance du proton 300 MHz) équipé de sondes destinées aux expériences de polarisation croisée avec rotation de l’échantillon à l’angle magique (CP-MAS) et d’une sonde pour mesures haute température (jusque 600°C). Appareil disponible sur réservation.

Imagerie par Résonance Magnétique (site de Nancy)
Mini-imageur Biospec Avance 24/40 (2.34T, fréquence de résonance du proton 100 MHz) destiné à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour l’observation d’objets de taille maximale 16cm  avec une résolution spatiale de 50 µm par pixel. Equipé de sondes pour l’observation des noyaux 1H et 31P. Appareil disponible sur réservation.

En savoir plus...

Contact:

A Nancy : Denis Grandclaude (03 83 68 43 60), Sébastien Leclerc (03 83 68 43 59)
Metz : Nicolas Oget (+33 3 87 54 76 51)
 


 

Spectrométrie de masse

  • Site de Metz

Spectromètre de Masse à Résonance Cyclotronique des Ions et à Transformée de Fourier (FT ICR MS ionSpec Varian) de très haute résolution
Champ magnétique de 9 Tesla, résolution de 1 000 000 à m/z 712 Da, précision en masse; <  au ppm en calibration interne, sources d’ionisations MALDI, ESI et EI, analyse MSn (IRMPD, ECD et CID).

Spectromètre de masse à temps de vol MALDI TOF (Bruker Daltonics Reflex IV)
Gamme de masse 0 à 300 000 Da, résolution jusqu'à 15 000 en mode reflectron, ionisation possible par un laser azote (337 nm) ou un laser Nd-YAG (266 nm), imagerie MS (7 Hz).

Spectromètre de masse à temps de vol MALDI TOF/TOF (Bruker Daltonics Ultraflex III)
Gamme de masse 0 à 300 000 Da, résolution jusqu'à 30 000 en mode reflectron, ionisation par laser SMART BEAM (Nd-YAG 355 nm), MS2, analyse directe sur plaque TLC possible, imagerie MS (200 Hz).

Spectromètre de masse à trappe linéaire (Vélos pro Thermo Fisher Scientifique) couplé à une HPLC (Dionex Ultimate 3000)
Vitesse de d’acquisition jusqu’à 125 KDa/s, gamme de masse 15 à 4000, MSn (trap HCD, PQD et CID), sources d’ionisation ESI, APCI et APPI.

Spectromètre de masse à triple quadripole (Bruker Daltonics Scion TQ) couplé à une chromatographie en phase gazeuse (CPG 451)
Gamme de masse 10 à 1200, vitesse d’acquisition jusqu’à 14 000 u/s, MS2, ionisation chimique et EI.

Spectromètre de masse à triple quadripole (Varian 1200) couplé à une chromatographie en phase gazeuse (CPG-3800) et un pyrolyseur CDS 1000
Gamme de masse 10 à 950, MS2 et ionisation chimique et EI.

  • Site de Nancy

Spectromètre de masse haute résolution QTOF : BRUKER - MICROTOFq
Le spectromètre dispose d’un analyseur à temps de vol (TOF) pour une haute résolution (ex : 5 mDa pour une masse de 1000). Les techniques d’ionisation disponibles sont l’electrospray (ESI) ou l’ionisation chimique à pression atmosphèrique (APCI). Couplage HPLC.
 
Deux chromatographes en phase gazeuse
(Shimadzu QP2010) ionisation par Impact Electronique couplés à un simple quadripole et (Thermo ITQ 900 ) ionisation par Impact Electronic ou Ionisation Chimique couplé à une trap
Dans les deux cas nous possédons la bibliothèque de spectres NIST08
 
Spectromètre de masse à temps de vol MALDI/TOF : BRUKER ULTRAFLEX
Lasers azote 337 nm

 

Contact:

A  Metz : Gabriel Krier (03 87 31 58 55)
A Nancy : Fabien Lachaud (03 83 68 49 67)
 


 

Spectroscopies et Microscopies des Interfaces


Spectroscopies vibrationnelles
Microsonde Raman confocale Jobin Yvon T64000 (488 nm, 457 nm, 514 nm, 532nm, 561nm, 632 nm, 672nm).
Cellule LINKAM 77 K pour Raman et IR.
Infrarouge Thermo Nicolet 8700 FTIR du proche IR au lointain IR
(Transmission, ATR diamant et ZnSe, DRIFT)

Spectroscopie électronique de surface : XPS à résolution angulaire
XPS KRATOS
Modèle : AXIS Ultra DLD (Delay Line Detector)
Analyseur hémisphérique à 180 degrés, 165 nm de rayon moyen
Source X : Al-Kalpha, 1486.6 eV monochromatisée ; Résolution FWHM 0,45 eV (Ag 3d 5/2 , énergie de passage 5 eV).
Neutraliseur de charges automatiques (source d’électrons à basse énergie)

Spectrométrie nucléaire (Mössbauer du Fer 57)
1 banc par Réflexion : CEMS, XMS, Gamma MS (MIMOS ambiante et in situ)
2 bancs Transmission à basse température:
  - Cryostat Cryo Indusries of America (6 à 300 K, cycle Gifford Mac-Mahon)
  - Cryostat Janis tête Froide (2 à 300 K, cycle Gifford Mac-Mahon)
3 Sources radioactives 50 mCi de 57 Co
 
Microscopie à force atomique
AFM Asylum : modèle MFP3D-Bio
Close fluid cell
Microscope optique Olympus 1X71
3 objectifs LUCPlanFL N (x4, x20 et x60)
Laser Olympus TH4-200
Cantilevers Veeco modèles : MSCT-AUNM, RTESP7
     
Microscopie électrochimique (SECM)
Electrodes : platine (25 µm-100 nm), or (25 µm), carbone (7 µm)
Positionnement de l’électrode : moteurs (25 nm, résolution de 1 µm) et élements piézoélectriques (100 µm, résolution de 1 nm)
Mesures électrochimiques  : bipotentiostat PalmSens et potentiostat NP1 VA10
Contrôle de la position de l’électrode : électrochimie et mesure de forces de cisaillement

En savoir plus...

Contact (à Nancy) :

Mustapha Abdelmoula (+33 383685220 ou +33 383685233)

 


 

Ellipsométrie

La conception modulaire des instruments permet de s’adapter à différentes configurations de mesure et de coupler efficacement l’ellipsométrie avec d’autres techniques pour réaliser des mesures in-situ. Le domaine spectral d’étude s’étend aujourd’hui de l’UV jusqu’à l’infra-rouge lointain (190nm -> 20µm), permettant ainsi une large gamme de caractérisation de systèmes mono/multi couche(s) tels que épaisseurs (du nm au µm), indices optiques (matériaux isotropes ou anisotropes), rugosité de surface, caractérisation in-situ et/ou ex-situ, et couvrant un large champ d’applications (semiconducteurs, polymères, métaux, biologie, électrochimie…).

Ellipsomètre à polariseur tournant (PRPSE)
De l’UV (190nm) au VIS (900 nm)
Angle d’incidence variable
Possibilité de mesures à faibles flux
Grande résolution spectrale
Adaptation pour les échantillons transparents (dépôts sur verre )
Extension à l’ellipsométrie généralisée (anisotropie)

Ellipsomètre IR à transformée de Fourier (FT-IRSE)
Domaine spectral 3-20µm
Spectromètre FTIR Bruker 5500 avec détecteur MCT
Technologie à polariseur tournant
Adapté pour la cartactérisation de substrats diélectriques, polymères, semiconducteurs et métalliques.
Détermination de la composition des matériaux, des liaisons chimiques et du taux de dopage.

Ellipsomètre à modulateur photoélastique (UVISEL  Horiba-Jobin Yvon)
Domaine spectral 190nm (UV) - 2,1µm (NIR)
Angle d’incidence variable
Technologie à modulateur photoélastique (fréquence de modulation 50kHz)
Acquisition rapide (jusqu’à 50ms/point)
Logiciel de modélisation Delta-Psi2

Ellipsomètre Monochromatique à Matrice de Mueller (MME)
Monochromatique, 633nm
Vitesse d’acquisition des données : 100ms
Technique à double compensateur tournant
Mesure de tous les paramètres de la matrice de réflexion de Mueller
Caractérisation d’échantillons isotropes et anisotropes et/ou dépolarisant

Ellipsomètre temps – réel à compensateur tournant
Domaine spectral visible : 400-800nm
Mesures rapides (<50ms)
Mesures Ex-situ et In-situ
Couplage ellipsométrie, électrochimie
Suivi de dépôt

Contact (à Metz) :

Laurent Broch (+33 3 87 54 70 57)       
 


 

Calcul


Réseaux de clusters
Plusieurs calculateurs avec environ un total de 2500 coeurs sont disponibles à Nancy et Metz. Dans le cadre du projet de mésocentre EXPLOR, ces clusters sont en train d'être mis en réseau afin de les rendre accessibles à l'ensemble de la communauté.

Logiciels
Gaussian 09, Molcas, Amber, NAMD, CHARMM
La plate-forme dispose d'autres logiciels de calcul dans les domaines de la chimie quantique, la physique moléculaire et la simulation statistique. 

Contact:

A Nancy : Manuel Ruiz-Lopez (03 83 68 43 78)
A Metz : Jean-Francois Wax (+33 3 87 31 58 50)

Pour le projet EXPLOR : Gerald Monard (03 83 68 43 81)